•  

    Alvin Ailey (1931-1989) a profondément marqué la danse moderne américaine, puisant ses sujets dans le monde contemporain comme aux sources afro-américaines (de par ses origines, Ailey a tiré principalement son inspiration de la condition noire). Il compte parmi les danseurs et chorégraphes afro-américains les plus réputés. Enrichissant sa danse de diverses techniques (jazz aussi bien que classique), il a laissé en héritage à sa compagnie, l'Alvin Ailey American Dance Theater – fondée en 1958 – un vaste répertoire, composé de ses propres créations et élargi à des chorégraphes invités.

    Lire la suite...


  • Bruce Ykanji, de son vrai nom Bruce Soné, est un danseur et chorégraphe franco-camerounais, fondateur de l'évènement « Juste Debout », et l’un des trois juges de l’émission de danse « Dance Street » diffusée sur France O.

    Né le 9 juin 1976 à Paris, il vit au Cameroun de l’âge de 5 ans à 10 ans. Il découvre la danse à l’âge de 8 ans quand son père lui rapporte d’Europe une cassette vidéo de variété française où un danseur effectue le « moonwalk ».

    De retour en France, il entre dans une « bande » de quartier les T.connection, puis intègre plusieurs formations de danse (TPS, Section C, Boogie Saï). En 1997, il décide de vivre de la danse et fait la tournée de Mc Solaar. L'année suivante, il rejoint le crew Ykanji. En 2000, il est danseur et chorégraphe de la comédie musicale Les Dix Commandements. En 2002, il fonde Juste debout, évènement international dédié aux styles de danse urbaine se pratiquant debout, à l'inverse du break dance.

    Bruce Ykanji est également juge, depuis trois ans, dans l’émission de danse « Dance Street », diffusée sur France ô chaque vendredi soir depuis 2010.

    Lire la suite...


  •  

    L’Umdabu South African Dance Company est une troupe de danse théâtrale présentant la danse et la culture sud-africaine traditionnelle et contemporaine avec des danses, des chants  puissants, et beaucoup de participation du public. L’Umdabu Dance Company a été constituée en 2000, sous la direction artistique du danseur vétéran sud-africain, chorégraphe, et batteur Johannes "Jomo" Xulu.

    Lire la suite...





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique